Imprimer

Être reconnaissant envers Dieu

Publié dans Actualités du site et de notre Assemblée, résumés des messages

AddThis Social Bookmark Button
C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant. (‭Hébreux‬ ‭12‬:‭28-29‬ LSG)
 
Lucet080315
 
La Parole de Dieu nous impose des commandements. Ses commandements sont indispensables et nous sommes obligés de les mettre en pratique dans nos vies pour que notre liberté soit parfaite. 
 
I - Les commandements sont des injonctions
 
C'est un principe biblique : la reconnaissance.
Vous avez entendu des témoignages où Dieu a guéri les cancers en phase terminale, où Dieu a délivré des personnes... Nous ne pouvons pas dire que Dieu n'agisse jamais par l'intermédiaire de son peuple.
 
 
La reconnaissance est cependant recherchée par Dieu. Nous devons lui être reconnaissant. 
 
Comme lorsque Paul s'adressa à Timothée, il lui donna des commandements. Si Timothée voulait garder son rôle attribué par Dieu dans le Royaume, il devait s'y conformer à tout prix. 
Dans certaines versions de la bible, le mot commandement est remplacé par le mot injonction. Une injonction est un ordre qu'on ne peut pas discuter. 
 
Les commandements de Dieu sont donc des injonctions à notre égard sinon elles sont accompagnées de sanctions. Quelles formes de sanctions : vous ne tomberez pas malades non ! Dieu n'utilise pas la maladie contre son peuple, mais il fermera les écluses des cieux pour vous empêcher d'avancer tant que vous n'obéirez pas
 
Ne jouez pas avec la Parole de Dieu. Il est dangereux de ne pas faire la volonté du Père
 
Dieu vous dit que c'est facile d'obéir aux commandements si l'on met notre foi en action. 
 
II - Comment être reconnaissant ?
 
Soyez présents dans sa maison : votre présence est un signe de reconnaissance envers Dieu car durant les réunions vous l'exaltez, vous l'honorez, vous le louez... 
 
L'histoire de Caïn et Abel montre que dès le début Dieu a mis dans le coeur de l'homme ce désir de lui être reconnaissant. 2 offrandes offertes à Dieu : seul le coeur d'Abel était selon le coeur de Dieu. Le coeur de Caïn n'était pas conforme à la Parole. Il n'était pas obéissant.
 
La même chose est valable pour nous aujourd'hui : quelle offrande présentons-nous au Seigneur aujourd'hui ? Sommes-nous obéissants ? Ou désobéissant ? Dieu n'a pas changé, il recherche toujours des coeurs obéissants. 
 
Lorsque vous êtes venu dans la présence de Dieu, offrez-lui un bon sacrifice de louange, de reconnaissance. Si vous avez quelque chose contre quelqu'un, réglez le problème, car si vous louez avec un coeur dur cela signifie que vous n'offrez rien au Seigneur. 
 
Quand vous passez à la table de la sainte cène, soyez 1000% sûrs que le Seigneur est présent car cela a été instauré par lui-même. 
Ne pas prendre la sainte-cène est une désobéissance. En ne prenant pas la sainte cène, vous dites à Dieu qu'il a tord et que vous avez raison, que vous savez mieux que lui...
 
Quand vient le moment de la prédication, vous devez restez dans la salle et écouter le prédicateur et non pas sortir parce que ça ne vous intéresse pas ! 
 
Sachez qu'il n'y a pas de culte agréable sans consécration : vous ne faites plus vos choix, c'est Dieu qui fait vos choix à vous, vous êtes totalement dans ses mains.
 
Reconnaissance est un maître mot, dans la relation du disciple et de son Seigneur.