Imprimer

La crainte et la correction de Dieu

Publié dans Actualités du site et de notre Assemblée, résumés des messages

AddThis Social Bookmark Button
Chacun de nous avons ce désir d'être parfait. Nous voulons aller de progrès en progrès. Vous priez, vous lisez la Parole... Vous attendez à ce que Dieu fasse descendre sa bénédiction dans les vies. 
De même, Dieu vous voulez que Dieu vous pardonne, il le fait réellement mais cela n'arrête pas la correction. Le pasteur Chane-To développe ce sujet "tabou" avec le peuple de Saint-André.
 
 
I - La correction de Dieu
 
 
Vous n'êtes pas parfait. Attendez-vous à essuyer sa correction pour votre bien. Vous participerez ainsi à sa sainteté dit la Parole. 
Tout le monde a besoin d'être corrigé. 
 
Même si vous passez des nuits dans la prière, même si vous jeûnez... Cela ne remplace pas la correction de Dieu. 
 
Lorsque vous avez donné votre vie à Dieu, il ne vous avait rien demandé personnellement. Une fois que vous avez dit oui, vous êtes devenu son enfant. Il a des choses à changer dans votre vie. Il exigera de vous chaque jour que vous viviez comme un enfant de Dieu. 
 
II - La crainte de Dieu
 
La correction passe par l'étape de la crainte de Dieu. Si nous n'avons pas la crainte de Dieu, la correction est inutile. La crainte n'est pas la peur. Dieu ne nous demande pas d'avoir peur de lui mais de le respecter.
Un chrétien doit marcher avec Dieu, en lui rendant un culte agréable et avec crainte. 
 
Le pasteur Chane-To vous pose une question :
"Vous-êtes vous déjà adressé à Dieu avec crainte ?"
 
Quand Dieu s'adresse à vous par quelques moyens que ce soit, il se met à votre niveau. 
Nous ne serons jamais l'égal de Dieu. Nous disons qu'il est notre ami alors que le ciel et la terre ne peuvent contenir sa gloire. Alors nous devons avoir la crainte de ce Dieu. Sans la crainte de Dieu, nous ne pouvons respecter sa Parole.
 
Cependant quelque soit la situation, malgré cette gloire, Dieu vous pardonne vos péchés. 
 
La crainte de Dieu, vous poussera à prier contre les obsessions, les péchés dont vous ne pouvez vous débarrasser. La crainte vous donne une bonne disposition de coeur pour prendre le problème du péché au sérieux et pour combattre ce péché dans la prière.
Ainsi obtenir le pardon ne corrige pas le problème. Le problème doit être corrigé par la prière. Il doit être combattu à la source. 
 
Priez pour ce que vous savez qui est un problème dans votre vie. Dieu est un feu dévorant qui consumera ce péché, ne l'oubliez pas. 
 
Dieu nous corrige pour arriver la sainteté et pour nous faire goûter le fruit paisible de justice. Dieu n'a pas dit qu'il utilisera l'infirmité, la maladie, la mort... sinon il ne dirait pas qu'il nous corrige pour notre bien. 
 
Tout le temps que le mal n'est pas enrayé, la correction va se faire.
 
Ne craignez pas la correction de Dieu, elle est légitime. Craignez plutôt Dieu afin de respecter sa Parole.