Imprimer

Dimanche 28 décembre 2014 à LBNE Saint-André : "Payez le prix !"

Publié dans Actualités du site et de notre Assemblée, résumés des messages

AddThis Social Bookmark Button
Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. Quand ils le virent, ils l'adorèrent. Mais quelques-uns eurent des doutes. Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.__ (‭Matthieu‬ ‭28‬:‭16-20‬ NEG79)
 
Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l'œuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ, (‭Éphésiens‬ ‭4‬:‭11-12‬ NEG79)
 
 
Tous les chrétiens sont appelés à être disciples. Tous les chrétiens sont appelés à recevoir un perfectionnement et non un balbutiement spirituel déclare le pasteur Chane-To.
 
Le pasteur Jean-Jacques est un homme de Dieu qui croit aux dons du Saint-Esprit et qui croit fermement que sans le Saint-Esprit, l'Eglise n'avancera pas ! C'est pour cette raison, qu'il parle au peuple de Saint-André du prix à payer et de la consécration.
 
I - Dieu veut que nous soyons utile
 
Dieu veut que sa force qui est en nous apporte quelque chose de spirituel dans la vie de ceux qui en ont besoin. 
Nous aidons les gens, ceux qui en ont besoin. Le plus important reste l'aide spirituelle que nous pouvons apporter.
Pour pouvoir apporter une aide spirituelle, nous devons aller vers le perfectionnement. Les ministères crées par le Saint-Esprit conduisent le peuple vers le perfectionnement. 
 
Vous vivez pour le Seigneur, vous êtes enfant de Dieu. Nous sommes destinés à aimer Dieu plus que tout autres choses. Vous devez vivre pour votre Seigneur et l'aimer ! 
Vous ne faites plus partie de la mentalité de ce monde. Attention vous ne devez pas devenir fanatique, mener une vie de moine cloîtrée... Non !
 
Tout ce que vous avez pu mettre en oeuvre pour votre consécration est important. Quelque soit le niveau de votre consécration aujourd'hui, en êtes-vous satisfait ? Êtes-vous satisfait de votre vie de prière, de votre relation avec Dieu ?
Vous voulez voir Dieu agir avec puissance au sein de l'Église et dans votre vie ? Alors prenez les devants et dites "merci Seigneur je le veux".
 
Dieu veut votre consécration totale. Il est vrai que quand il vous appelle, il ne vous demande rien en échange si ce n'est de croire. Il vient vous chercher et il vous prend tel que vous êtes. Mais une fois que vous avez accepté, il pose des conditions.
 
 
Dieu vous montre qu'une fois que vous accepté son salut, il y a une manière de marcher : nous devons mettre Dieu en priorité dans notre vie. Il y a un prix à payer. 
Il nous montre que nous devons réfléchir à propos de ce que nous voulons faire pour le Seigneur. 
Il faut calculer le prix à payer (réfléchir à mettre en place une vie de discipline).
Vous avez de la saveur. Nous devons avoir du goût pour ce monde qui nous entoure ! Ne perdons jamais notre saveur, ne perdez jamais votre saveur si bien que lorsque quelqu'un vous accoste, il voit ce sel que vous êtes. 
Chaque jour qui passe ayons une relation avec notre Seigneur pour ne pas perdre cette saveur !
 
 
Jésus pose une condition : si vous demeurez en lui et que vous gardez ses commandements, il demeurera en vous également ! Quelle fabuleuse promesse ! 
 
II - Demeurez en Jésus
 
Au départ de notre vie chrétienne, nous voulons travailler pour le Seigneur. C'est possible mais avant tout c'est le Seigneur qui doit travailler en nous. Quelque soit ce que nous avons fait pour le Seigneur, s'il n'est pas avec nous alors nous ne pourrons rien faire. Le Seigneur ne dit pas qu'il nous visitera occasionnellement, mais il a dit qu'il demeurera en nous. 
Si le Seigneur ne travaille pas en nous, nous ne pouvons pas travailler pour lui. 
Il est dangereux de faire un travail pour Dieu sans permettre au Seigneur de nous travailler d'abord. 
 
Personne ne peut passer outre cette condition pour être disciple de Jésus.
 
De cette façon vous porterez beaucoup de fruits pour votre propre personne. 
Lorsque vous vous mettez au pieds de Dieu, pour être fortifié avant de faire un travail pour lui, ayez l'assurance que le travail sera payant ! Mais si vous ne cherchez pas la force du Seigneur, "alors il ne sera pas dans le coup".
Dieu dit qu'en tout temps il est à l'oeuvre, et non pas occasionnellement ! 
 
Le travail de Dieu, c'est un travail qui reste
 
Dieu dit que TOUS doivent être des disciples. Il n'a pas fixé des critères d'intelligences et de forces physiques. Non, TOUS doivent être disciples. 
Le chrétien doit porter du fruit pour sa vie avant d'en porter dans la vie d'autrui. 
 
Ayez un moment de prière avec votre Dieu, surtout de prière en langue. Vous serez sûr de prier dans la volonté de Dieu. Dieu veut que vous fassiez des exploits tous les jours. 
 
Le pasteur Chane-To demande au peuple de développer leur vie de prière en langue et de méditer la Parole de Dieu. Deux choses nécessaires pour demeurer en Jésus.
 
Alors priez en langue, méditer la Parole de Dieu chaque jour de votre vie !